Aidons le peuple HMONG

Forum d'aide au peuple HMONG
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réponses autorités françaises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathalie11
Langue pendue


Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Réponses autorités françaises   Mar 28 Juin à 14:15

Au risque de surcharger un peu ce forum, voici lcertainement la réponse standard que nous allons ou avons tous reçue:
Elle en dit long sur la prise en compte du problème Hmongs par les autorités françaises...

"Madame, Monsieur,

Je vous remercie pour toute l’attention que vous portez à la politique
française en Asie du Sud-Est et au Laos en particulier. La France entretient
avec la République populaire démocratique lao un dialogue régulier,
constructif, mais exigeant sur la situation des droits de l’homme et des
libertés individuelles et collectives. Ce sujet est abordé lors de chaque
rencontre de haut niveau. Il fait l’objet d’une approche commune avec nos
partenaires de l’Union européenne. Les demandes françaises et européennes
sont actualisées en permanence pour tenir compte de la situation réelle.

La situation des Hmongs du Laos est un sujet particulier de préoccupation
pour la France comme pour ses partenaires européens. Il faut la voir à la
lumière de l’histoire récente du pays et de sa très grande pauvreté.

La France encourage les autorités laotiennes à poursuivre une politique
active et soutenue de lutte contre la pauvreté, sans discrimination ethnique
ou territoriale et au profit de tous. La réinstallation de personnes
déplacées dans un esprit de concorde nationale et de règlement pacifique des
différends doit constituer une priorité, et ces principes doivent s’
appliquer en particulier aux Hmongs.

La France, pour sa part, leur accorde depuis des années une attention
particulière. Plusieurs milliers de Hmongs qui avaient pris part à nos côtés
aux combats de la première guerre d'Indochine ont été accueillis sur notre
sol, y compris en métropole. Ces communautés ont su s’intégrer, et
participer activement à la vie de leurs communautés d’accueil, comme c’est
le cas en Guyane française. Un grand nombre de Hmongs ont été accueillis
dans d’autres pays dans le cadre de programmes internationaux de
réinstallation.

La République populaire démocratique lao est aussi un P.M.A (Pays moins
avancé) enclavé, auquel la France apporte aide humanitaire et au
développement. Celle-ci vise explicitement à venir en soutien aux
populations les plus défavorisées et à lutter contre la pauvreté quelles que
soient leur origines ethniques. Elle est inscrite à ce titre au fonds de
solidarité prioritaire et a reçu en 2003 de la France 18,5 millions de
dollars. Nos concours sont mis en œuvre avec rigueur et en étroite
coopération avec les organisations des Nations-Unies, notamment le Programme
des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

En vous assurant que les autorités françaises continuent à suivre la
situation avec vigilance,

Veuillez agréer nos sincères salutations,

Le webmestre
http://www.diplomatie.gouv.fr"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julien
Nouveau


Nombre de messages : 7
Localisation : CHÂTILLON, France
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Réponses autorités françaises   Mar 28 Juin à 14:35

Moi aussi il m'ont répondu le meme message sunny ,
ca veut dire qu'il faut continuer a leur envoyer des messages !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dubblej92.skyblog.com
lmg
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 21/06/2005

MessageSujet: Re: Réponses autorités françaises   Mar 28 Juin à 15:14

ALORS KOI! scratch c'est vraiment de la dîplomatie ça!!! drunken
on leur demande de faire préssion à la rdpl pour qu'ils reconnaissent l'existance de ces hmongs et qu'ils arrête leur tuerie!
et ils nous pondent ce TRUC!
stupide, aveugle, peureux gouvernement.
je vais leur écrire.... ZEN What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julien
Nouveau


Nombre de messages : 7
Localisation : CHÂTILLON, France
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Réponses autorités françaises   Mar 28 Juin à 19:17

ouai moi je prends cette lettre pour un encouragement a envoyer plus de messages encore, toutes les semaines en 10 exemplaires par personne !
c'est pas un torchon anonyme (ya pa de nom c'est juste signer par le webmaster du site des affaires étrangères) qui va nous calmer dans notre révolte alors prenons ça comme un encouragement dans notre combat !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dubblej92.skyblog.com
Nathalie11
Langue pendue


Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: et ils croient peut-être qu'on va se contenter de ça!   Mar 28 Juin à 23:06

Je reproduis mon message laissé sur le forum d'à coté:

Cette belle réponse qui évacue le problème Hmongs du revers de la main, mérite certainement de plus amples explications.

Car mis à par utiliser les termes passes partout tels que "dialogue", "approche", "proccupations", "constructif", "exigeant" ... on comprend trop bien que les Hmongs ne sont nullement considérés dans les relations de coopération entre France-Laos.

Pire, le sentiment que pour la France également il n'y a pas de problème Hmongs puisque leurs actions orientées dans la lutte contre la pauvreté, et qui doivent bénéficier à tous sans discrimination ethnique, évacuent totalement la population Hmongs sans que celà semble perturber nos décideurs!

Si bien que les personnes qui devraient être en droit de recevoir en priorité toutes ces aides car démunies de tout (même le droit de vivre leur est refusé) étant d'origine ethnique particulières se voient refusé toutes aides, pire toute prise en compte de leur situation....

Du bel art que de justifier cet abandon total de la France sous prétexte de servir le plus grand nombre et ne pas tomber dans le piège de la discrimination ethnique...

CQFD : les Hmongs ne sont rien. Rien pour les autorités laotiennes; rien pour la France!

Vu que la partie va être dure, ne serait-ce qu'en France au vue de telles réponses, nous pourrions donc massivement leur faire un second courrier afin de maintenir la pression et leur signifier que leur réponse nous satisfait nullement ; pire qu'elle frise un haut degré de cynisme!

Nathalie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lochungvu
Nouveau


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 28/06/2005

MessageSujet: aidons le peuple hmong   Jeu 30 Juin à 0:48

c'est du n'importe quoi, on leur demande de l'aide il nous répond par n'importe quoi pour nous endormir!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
toujours des paroles de polititiens pour ne rien dire ...toute façon tant qu'ils n'aurront pas de profits pour eux, ça sera toujours là meme chose .
le combat va etre dure, ne baisson pas les bras...on vas leur bombarder de messages .ils finiront par bien baissés les bras..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Copainhmong
Langue pendue


Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: aidons le peuple hmong   Mar 5 Juil à 13:26

lochungvu a écrit:
c'est du n'importe quoi, on leur demande de l'aide il nous répond par n'importe quoi pour nous endormir!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

A nous de leur montrer que depuis qu'elle a vu le reportage de France 2... LA FRANCE EST INSOMNIAQUE !!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suany
Langue pendue


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 22/06/2005

MessageSujet: Re: Réponses autorités françaises   Jeu 14 Juil à 21:55

Le Vietnam attache une grande importance à une région bien particulière du Laos comme le prouve une information (que je n’ai pas pu dater, mais qui semble récente) figurant sur un site internet d’opposants au régime communiste de Hanoi :
Citation :
"Nguyen Van An, le président de l'assemblée (du Vietnam) va visiter le pays voisin, le Laos. On peut même dire que c'est un voyage d'inspection car après la visite dans la capitale à Vientiane on lui fait visiter la province de Xieng Khoang, province limitrophe du Vietnam où on lui présente les plans de sécurité et de défense. Etrange, étrange !"
(http://www.lmvntd.org/avl/dossier/021018voyages.htm).

Or, n’oublions pas de localiser précisément les faits de la « Guerre secrète au Laos » :
Citation :
Selon les informations reçues par le Mouvement Lao pour les Droits de l’Homme (MLDH) et dont les médias internationaux ont fait un large écho ces derniers jours, les autorités de la République Démocratique Populaire Lao n’ont pas cessé d’assiéger et d'attaquer violemment sa population dans la "Zone Spéciale" de Saysomboune. Près de 3000 personnes, en majorité des enfants, des femmes et personnes âgées, seraient mortes de faim ou sous les bombardements de l'artillerie de l’armée dans ce secteur, au cours du seul mois de décembre 2003.

Le Mouvement Lao pour les Droits de l’Homme est extrêmement préoccupé par le sort de ces milliers de Laotiens, appartenant en grande partie à l'ethnie Hmong, qui vivent ou survivent depuis 28 ans sous la terreur du régime totalitaire, dans cette enclave de la province de Xiengkhouang, allant de Tha Thong et Tha Vieng jusqu’à Phou Bia.

Le MLDH a régulièrement alerté la communauté internationale sur la détresse de cette population qui semble faire l'objet des pires exactions du régime de Parti unique de la RDPL : assauts répétés des forces armées, utilisation de l'arme de la famine, empoisonnement des cours d’eau, épandage de produits toxiques sur les cultures, privations de médicaments et de soins, interdictions de tout contact avec l'extérieur...

Le long calvaire de ces milliers de Lao-Hmong, soigneusement caché par les dirigeants du régime, a été finalement révélé au monde au premier semestre 2003 par quatre journalistes occidentaux qui ont pu les visiter dans la jungle de Saysomboun et ont pu témoigner des souffrances de cette population qui survit "dans le plus total dénuement".

En octobre 2003, Amnesty International a également alerté l’opinion internationale sur la "catastrophe humanitaire imminente" qui menaçait les membres de cette minorité ethnique laotienne.

Face à cette situation inacceptable, le Mouvement Lao pour les Droits de l’Homme demande solennellement aux autorités laotiennes de mettre fin à cette campagne répression d'un autre âge contre les Lao-Hmong, d'arrêter immédiatement les attaques contre la population civile, et de permettre l'accès de ces personnes aux représentants des Nations Unies et d'autres organisations humanitaires internationales.

Il lance un appel pressant à la communauté internationale -- à l’Union Européenne et à ses Etats membres, à l’ONU, aux Etats Unis, à l'ASEAN et au Japon, notamment-- afin que des mesures concrètes et urgentes soient prises, en vue de contraindre le gouvernement de la RDPL à arrêter sa politique discriminatoire envers les minorités ethniques du Laos, et à respecter les droits fondamentaux du peuple laotien.

Mouvement Lao pour les Droits de l’Homme ( MLDH)
Lao Movement for Human Rights ( LMHR)
9, rue Bazard - 77200 Torcy, FRANCE
Téléphone-Fax : 33 (0) 1 60 06 57 06

Béatrice, de Paris."
(http://forums.france2.fr/france2/envoyespecial/reportage-quot-guerre-secrete-laos-quot-diffusee-sujet-3859-8.htm).

Maintenant j’insiste sur la fin d’une lettre, sur le sens de l’une des dernières phrases reçues du webmestre du Ministère des Affaires étrangères :
Citation :
« nos concours (financiers) sont mis en œuvre avec rigueur et en étroite coopération avec les organisations des Nations-Unies, notamment le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) et le Programme alimentaire mondial (PAM). »

Peut-être trop naïf, je croyais sincèrement que les autorités françaises ne faisaient rien depuis notre mobilisation en faveur des Hmongs du Laos, si ce n’est continuer à aider financièrement le Laos en espérant que le développement économique lui permettrait très progressivement de se démocratiser.

En réalité, j’ai bien l’impression que nos dirigeants se moquent complètement de nos actions et ne sont pas dans notre camp. Car l’Agence (gouvernementale) Vietnamienne d’Information (communiqué de presse du 8 juillet 2005) nous explique à quoi va servir l’argent provenant du gouvernement français et du PNUD:
Citation :
"Le PNUD et la France aident le Laos:
07/08/2005 -- 17:23(GMT+7)

Vientiane, 8 juillet (AVI) - Un accord sur le projet de renforcement de l'autorité dans la province lao de Xieng Khoang a été signé jeudi, par la directrice du Département d'administration et du personnel lao et le représentant du PNUD au Laos, Finn Reske-Nielsen.
En vertu du document, ce projet d'une valeur de 2 millions de dollars, permettra d'améliorer la gestion financière, de développer des services agricoles et le commerce local. Ce projet contribuera également à faire reculer la pauvreté, encourager le développement économique.
Outre ce projet, le PNUD exécute d'autres projets dans cette province tels que le ramassage des armes restés sur place après la guerre, le développement agricole...
Le même jour, un accord sur l'aide non remboursable de 625.000 euros de la France a été conclu. Cet accord est destiné à améliorer la formation professionnelle pour des cadres du ministère lao des Finances." - AVI
(http://www.vnanet.vn/Newsp.asp?LANGUAGE_ID=3&CATEGORY_ID=39&NEWS_ID=158243).

Si vous comprenez comme moi, mais j’espère bien que j’ai mal compris, la France, et plus encore le PNUD, depuis quelques jours, viennent de décider d’aider financièrement les militaires du Laos à rétablir leur autorité sur les forêts et montagnes où vivent précisément les Hmongs que nous défendons… Et je vous laisse imaginer comment va s’effectuer concrètement « le ramassage des armes restées sur place après la guerre » si, comme moi, vous percevez là (espérons le, à tort) une référence aux vieux fusils, presque sans munitions et tenus par de la ficelle, que nous avions vus dans le reportage « Guerre Secrète au Laos » …

Croyez-vous que si la France souhaitait l’extermination discrète des Hmongs, elle pourrait s’y prendre plus efficacement et tout aussi discrètement autrement ? Si oui, pour faire de l'humour noir, j'ai presque envie de vous inviter à communiquer votre idée à notre Ministre des Affaires étrangères.

Alors, je ne veux pas accuser les autorités françaises de souhaiter l'extermination des Hmongs. Mais je crois constater que la politique actuellement mise en oeuvre ne l'entrave pas, bien au contraire.

Mais, encore une fois, j’espère bien avoir mal compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyprien
Langue pendue


Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: Réponses autorités françaises   Mer 27 Juil à 20:22

le chef adjoint de cabinet du president de la république met un mois de plus que le webmestre du MAE pour repondre presque la même chose
je Mr.Red mets en gras ce qui est different ou en plus
je Mr.Red raye ce qui est en moins
Citation :
Cher Monsieur,

Votre lettre est bien parvenue à Monsieur le Président de la République.

Chargé de vous répondre
, je vous remercie pour toute l’attention que vous portez à la politique française en Asie du Sud-Est et au Laos en particulier.

La France entretient avec la République populaire démocratique lao un dialogue régulier, constructif, mais exigeant sur la situation des droits de l’homme et des libertés individuelles et collectives.

Ce sujet est abordé lors de chaque rencontre de haut niveau. Il fait l’objet d’une approche commune avec nos partenaires de l’Union européenne. Les demandes françaises et européennes sont actualisées en permanence pour tenir compte de la situation réelle.

La situation des Hmongs du Laos est un sujet particulier de préoccupation pour la France comme pour ses partenaires européens. Il faut la voir doit être appréhendée à la lumière de l’histoire récente du pays et de sa très grande pauvreté.

Ainsi, la France encourage les autorités laotiennes à poursuivre une politique active et soutenue de lutte contre la pauvreté, sans excluant toute discrimination ethnique ou territoriale et au profit de tous.

La réinstallation de personnes déplacées dans un esprit de concorde nationale et de règlement pacifique des différends doit devrait constituer une priorité, et ces principes doivent s’appliquer en particulier aux Hmongs.

La France, pour sa part, leur accorde depuis des années une attention particulière. Plusieurs milliers de Hmongs qui avaient pris part à nos côtés aux combats de la première guerre d'Indochine ont été accueillis sur notre sol, y compris en métropole. Ces communautés ont su s’intégrer, et participer activement à la vie de leurs communautés d’accueil, comme c’est le cas en Guyane française. Un grand nombre de Hmongs ont été accueillis dans d’autres pays dans le cadre de programmes internationaux de réinstallation.

La République populaire démocratique lao est aussi un P.M.A (Pays moins avancé) enclavé, auquel la France Par ailleurs, notre pays apporte à la République populaire démocratique lao une aide humanitaire et au développement. Celle-ci vise explicitement à venir en soutien aux populations les plus défavorisées et à lutter contre la pauvreté quelles que soient leur origines ethniques. Elle est inscrite à ce titre au fonds de solidarité prioritaire et a reçu en 2003 de la France 18,5 millions de dollars. Nos concours sont mis en œuvre avec rigueur et en étroite coopération avec les organisations des Nations-Unies, notamment le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

En vous assurant que les autorités françaises continuent à suivre la situation avec vigilance, Soyez assuré que le Chef de l'Etat continue de suivre avec la plus grande vigilance la situation des Droits de l'Homme dans ce pays.

Veuillez agréer nos sincères salutations Je vous prie d'agréer, cher Monsieur, l'expression de ma considération distinguée.

Le webmestre Gérard MARCHAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rémi75
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: réponse "du Président" : une vraie RLDB   Jeu 28 Juil à 19:27

Extraordinaire !!!
Merci beaucoup à toutes et tous qui avez écrit au Président !!!En ce qui me concerne, toujours pas de réponse, ni du Président (courrier manuscrit du 26 juin), ni du webmestre (re-mail d'avant hier soir...).
Mais je dis "extraordinaire" le fait que nos fonctionnaires sachent aussi bien manier le "copier/coller", pour nous endormir avec de vraies RLDB (Réponses Langue De Bois) !!!
Personnellement, quand on me pose une question, je pense que le minimum de respect de ma part est de répondre à la question qui m'a été posée, et pas à côté...suis-je un extra terrestre ou un dinausore en voie d'extinction ???
Je suis fiévreusement, entre autres, en train de préparer une lettre intitulée "J'Accuse...!" qui s'appuiera sur la lettre au Président de la République par Emile ZOLA, publiée dans l'Aurore du jeudi 13 janvier 1898...
Pour étayer mes propos, j'ai notamment besoin d'avoir une copie de vos courriers et mails, dont je ferai une compil dans un dossier de presse destiné à être diffusé à toute personne qui le demandera...
MERCI d'avance pour votre aide !
A très vite,
Rémi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suany
Langue pendue


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 22/06/2005

MessageSujet: Re: Réponses autorités françaises   Ven 29 Juil à 18:14

Rémi, sans te souhaiter des ennuis, je vais presque jusqu’à espérer que ta lettre ouverte au Président de la République te vaudra un procès public à la demande du Palais de l’Élysée ou de l’Ambassade du Laos pour calomnie, diffamation ou même injure ; cela serait une grande première qui permettrait de médiatiser notre action. Surtout que tu ne risques pas la condamnation : avec tout le personnel des O.N.G., tous les élus, tous les universitaires, tous les anciens combattants, tous les journalistes, tous les réfugiés politiques qui témoigneront en ta faveur et au profit des Hmongs, et donc à l’encontre des dirigeants du Laos, cela aboutirait nécessairement à un non-lieu ou à ta relaxe. Quelle belle publicité en perspective, surtout s’il y a procédure d’appel ensuite. Et après cette décision judiciaire logique, compte bien sur moi pour agir pour faire condamner tes accusateurs pour recours abusif à la justice !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rémi75
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Réponses autorités françaises   Ven 29 Juil à 20:47

Suany, je te répondrai juste en paraphrasant Emile ZOLA à la fin de sa lettre...presque 108 ans, et quelle jeunesse !!! :

" Je n'ai qu'une passion, celle de la lumière, au nom de l'humanité qui a tant souffert et qui a droit au bonheur. Ma protestation enflammée n'est que le cri de mon âme. Qu'on ose donc me traduire en cour d'assises, et que l'enquête ait lieu au grand jour!

J'attends.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'assurance de mon profond respect. "

Rémi ;=)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
réginepaca
Nouveau


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Re: Réponses autorités françaises   Ven 29 Juil à 20:56

Rémi king
tu m'épates, je te trouve tout simplement génial et généreux de coeur, j'espère un jour te connaitre de visu car au tél c'est pas aussi simple je regrette presque de ne pas vivre sur Paris pour être plus présent avec vous tous et sache que tu as mon soutien dans ta démarche et je crois qu'ici tu en as beaucoup d'autres, l'union fait la force !!! faut pas l'oublier çà
Merci à toi et à tous sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rémi75
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Réponses autorités françaises   Ven 29 Juil à 22:46

Hello Régine!
Ce n'est pas difficile, hélas, de trouver quoi dire quand je regarde les photos de P.Blenkinsop et les captures d'écran du reportage de Grégoire DENIAU que j'ai rangées dans mon book...
Merci pour tes encouragements chaleureusements retournés en tout cas!
A bientôt donc pour l'inauguration de l'antenne AMI HMONG Midi-Pyrénées !!! Je te jure que si tu le fais, je prends le TGV et j'arrive pour l'occasion !
A très vite!
Amitiés,
Rémi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suany
Langue pendue


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 22/06/2005

MessageSujet: Re: Réponses autorités françaises   Sam 30 Juil à 0:24

Et bien Rémi, tu pouvais difficilement trouver meilleure citation pour répondre à mon message. Sauf que dans un État de droit comme le nôtre, plus besoin de craindre la cour d'assise pour des critiques publiques justifiées au XXIe siècle. En attendant ta lettre d'accusation ouverte au Président, en guise d'apéritif, tu ne m'en voudras pas, j'espère, d'ouvrir le feu avant toi.

Je me permets d’intervenir encore une fois, et encore cette fois très (trop ?) longuement... mais moins longuement que Rémi lorsqu'il est bien inspiré. En fait, j’espère que chacun de vous a bien perçu que la réponse de la Présidence de la République ne consiste pas en un simple copier et coller numérique du texte du Webmestre du Ministère français des Affaires Étrangères.

Car les différences, en apparence bénignes, se révèlent en fait très significatives. Oui, ces petites modifications indiquent peut-être une divergence de vue entre la Présidence de la République et le Ministère des Affaires Étrangères ou bien elles indiquent peut-être une évolution (assurément dans une bien mauvaise direction) de la position des autorités françaises depuis un mois. En tout cas, puisque nous ne sommes pas en période de cohabitation, et puisque les affaires étrangères appartiennent (avec le feu nucléaire) au domaine réservé du chef de l’État français, c’est bien la mouture de la Présidence qui prime désormais sur celle du webmestre du Ministère des Affaires Étrangères. J’espère avoir mal compris, sinon voici quelques tristes enseignements que je tire d’une comparaison entre les deux communiqués :

1) Il est reconnu que la réinstallation, dans un esprit pacifique, des personnes déplacées, notamment les Hmongs, devrait constituer une priorité. Le remplacement du mode indicatif (doit) par le mode conditionnel (devrait) m’amène à penser que :
- les autorités françaises admettent savoir que la situation des Droits de l’Homme est peu reluisante et que des crimes de guerre impunis sont toujours commis au Laos.
- Les aides financières françaises ne sont pas (plus) conditionnées à une démocratisation du régime et à un arrêt de l’extermination des Hmongs.
- L’établissement d’une démocratie au Laos et l’arrestation des coupables des crimes de guerre ne sont constituent que des souhaits jugés irréalisables.

2) Les autorités françaises ne sont plus très fières d’annoncer qu’elles mènent une politique financière de collaboration avec le PNUD lequel favorise probablement l’élimination des Hmongs (pour les raisons évoquées dans mon message précédent).

3) Les autorités françaises ne veulent plus humilier le Laos : ce n’est soudain plus un PMA ou quoi ? Et, bien plus anecdotique, il semble que les pays voisins du Laos ne lui sont plus hostiles ou bien des infrastructures de transports ont été construites depuis un mois, puisqu’il n’est plus question de son enclavement.

4) La France apporte aide humanitaire et au développement au Laos. Vigilance ou non du Chef de l’État français, nos impôts actuels servent à former les hauts fonctionnaires laotiens du Ministère des Finances. Alors que ce même Ministère des finances ferait peut-être mieux de consacrer moins de crédits à la répression policière et il serait sans doute plus efficace en recrutant d’emblée du personnel compétent au lieu, par népotisme ou aveuglement idéologique, de continuer à privilégier l’embauche des pires extrémistes communistes.

5) La fin d'une phrase, vraiment en trop, a été ajoutée : « soyez assuré que le Chef de l’État continue de suivre avec la plus grande vigilance la situation des Droits de l’Homme dans ce pays ». Ecrire cela revient soit à nous mentir, soit à étaler l’incompétence de Jacques Chirac, soit à se moquer ouvertement de notre combat contre les dirigeants d’une des pires dictatures du monde. Car vigilance ou non du chef de l’État, pendant que nous perdons notre temps à écrire aux hommes politiques français, pendant que le Cabinet du Président de la République nous humilie ou se ridiculise par ses copier-coller à mille lieues de la réalité et de l’urgence requise, les dictateurs du Laos eux, accentuent leur pression meurtrière contre des femmes et enfants hmongs innocents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suany
Langue pendue


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 22/06/2005

MessageSujet: Re: Réponses autorités françaises   Sam 20 Aoû à 15:02

Comme je l'ai écrit précédemment, j'ai appris de source vietnamienne que début juillet:
Citation :
Un accord sur l'aide non remboursable de 625.000 euros de la France a été conclu. Cet accord est destiné à améliorer la formation professionnelle pour des cadres du ministère lao des Finances.
J'espère que ce sont bien des cadres laotiens qui toucheront cette aide et que cette somme servira effectivement à améliorer la vie quotidienne des Laotiens si leur administration devient plus performante. J'aurais naturellement aimé que son versement ne soit effectif qu'en échange d'un accord pour une mission humanitaire à destination des Hmongs encerclés, en particulier dans la zone spéciale.

Ce n'est qu'un détail, mais ce qui me surprend un peu dans cet accord, c'est que je crois que d'habitude c'est essentiellement le Vietnam qui se chargeait d'aider le Laos à faire tourner ses administrations et non la France. Je tire en effet cette information d'un rapport de parlementaires français, présenté à la suite de la mission effectuée du 14 au 20 novembre 2001 par une délégation du groupe d'amitié France-Vietnam; cette délégation était composée de: M. Jean VILA, Président, M. Michel DASSEUX, M. Patrice MARTIN-LALANDE, et M. Pierre-André WILTZER.
Citation :
Le Vietnam est lié au Laos par un « traité spécial d'amitié et de coopération », et les échanges bilatéraux à différents niveaux sont fréquents.
Ainsi, la première visite à l'étranger du Secrétaire général du PCV, M. Manh (début juillet), a été réservée au Laos, suivie par celle du Premier ministre laotien (mi-juillet). Même si Vientiane cherche aussi à diversifier ses relations extérieures, l'influence de Hanoï reste prépondérante dans le domaine politique (formation de cadres laotiens, conseillers vietnamiens dans les ministères, soutien apporté à la lutte contre la rébellion Hmong...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réponses autorités françaises   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réponses autorités françaises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Communauté de Teams Françaises
» La véritable histoire des Flandres françaises
» La bataille de Bouvines: fleuron des batailles françaises!
» Succès international de la Grande Chanson Française, oui mossieur
» [VDS] Comics version française: Battle Chasers, Gen 13, 4 fantastiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aidons le peuple HMONG :: Les documents et liens-
Sauter vers: